Renaître à Soi-même

Ce n’est pas parce que l’on est en vie que des parties de nous ne sont pas « mortes » à l’intérieur. Et ce n’est pas parce qu’elles sont « mortes » qu’elles ne peuvent renaître.

Les croyances/phrases du type :

  • « C’est foutu, je ne peux rien y faire. »
  • « Ce ne sera plus jamais comme avant. »
  • « Si elle me quitte, je n’y survivrai pas. »
  • « Je m’en voudrais toujours pour … »
  • « Je n’ai plus envie d’être là. »
  • « À quoi bon ? »
  • « Je déteste ma vie »

nous indiquent les moments/ domaines qui résonnent avec ces parties de nous. Et pour moi, en ouvrant la porte à la souffrance/émotion qui s’exprime à ces moments sans y résister, il arrive souvent que cela réveille ces parts de moi de leur catalepsie.

Trio de crocus
Renaître pour s’ouvrir.

Nul besoin d’en chercher la cause, juste besoin d’accueillir l’émotion qui ancrait ce désir de non-existence et accepter de revoir certaines de ses certitudes sur la vie.

Pour que la vie nous prenne aux tripes et pouvoir vivre intensément, il faut parfois s’entretenir avec les monstres que l’on a enfermé dans le placard. Monstres qui pourtant, pourraient délivrer la princesse de son sommeil éternel.
Les montres sont-ils si méchant que cela ? 🤔

Et vous, que faîtes-vous pour réveiller le phénix en vous ?

Laisser un commentaire